Chrétiens, visiteurs occasionnels, pèlerins, chercheurs, croyants ou non croyants, soyez les bienvenu(s).

Laissez-vous guider à travers ce bâtiment chargé d’histoire et d’espérances, qui a tant à nous apprendre.


Nouvelle vidéo de présentation des Amis de la Cathédrale

Galerie photos

Cela fait déjà un mois que je suis parti le matin de Pâques de la basilique Saint Guy à Ellwangen en Allemagne. Je désirais depuis longtemps prendre la route de Saint Jacques de Compostelle en pèlerin simple et pauvre. Sans savoir vraiment pourquoi. Ou plutôt en sachant très bien que je ne savais pas. Je cherche le sens des choses, je m’interroge sur le but de ma vie. Les épreuves personnelles encombrent mon ciel comme de lourds nuages, l’actualité agitée du monde me plonge parfois dans une inquiétude étouffante, je cherche le chemin de l’espérance. Je voudrais tant la donner au monde, autour de moi. Et je crois que je commence à trouver une lumière.

Après avoir traversé les immenses pâturages du Bassigny et passé la nuit à Montigny le Roi, j’ai aperçu au loin ce matin un point haut avec deux tours  avril jumelles. On aurait dit un récif se jetant dans l’océan, avec un phare très haut perché servant de repère aux navigateurs. Il devait être encore à environ 25 kilomètres devant moi. Mais je le voyais bien. Ma carte détrempée par les pluies abondantes de ce printemps m’indiqua que c’était l’antique cité de Langres, celle qui avait justement donné naissance à Ellwangen au VIIIè siècle. En gravissant la côte des Trois Rois, longue et pentue, courbé sous le poids de mon sac, je l’ai contemplée, cette cité, je l’ai fixée du regard, cette cathédrale. L’enceinte franchie par la porte Henri IV depuis laquelle m’a regardé Notre-Dame de la Paix, j’ai poursuivi mon ascension tout en sentant que mon cœur s’élevait lui aussi vers des sommets de poésie, d’histoire et de spiritualité. J’étais comme attiré par un aimant qui me faisait oublier ma fatigue et mes crampes.

C’est ici, à Langres, que je me suis arrêté ce soir à l’abri du pèlerin.

LE CHANT DU PÈLERIN texte complet

Sites partenaires

Nous contacter

ASSOCIATION LES AMIS DE LA CATHEDRALE – PRESBYTERE – 1B RUE AUBERT – 52200 LANGRES